Faut-il anticiper sa calvitie ?

Ad Blocker Detected

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors. Please consider supporting us by disabling your ad blocker.

C’est une question qu’on ne se pose pas forcément lorsque l’on à 20 ans et le sujet de la calvitie ne revient pas sur la table constamment, car on envisage peut-être pas de perdre ses cheveux aussi tôt, mais pour ceux qui se focalise sur leur apparence et qui ont ce souci du détail, la réponse à cette question peut-être intéressante.

En fait, tout dépend du stade avancé ou non de votre perte de cheveux, je pense qu’il est important de prendre le problème le plus tôt possible. Pourquoi cela, et bien c’est très simple, avec tous les produits ou remèdes qui excitent, cela vous permettra tout d’abord de repousser l’échéance de la perte de vos cheveux et puis également de pouvoir prendre le temps de travailler sur soi pour ne pas complexer avec la chute de vos cheveux par la suite.

Ma façon d’éloigner l’arrivée de la calvitie

calvitiePlus vous prendrez le problème tôt, mieux vous arriverez à aller de l’avant et vivre avec votre crâne dégarnit, du moins, c’est mon avis personnel. J’ai moi-même su que j’allais perdre mes cheveux très jeune, hérédité oblige, j’ai alors voulu prendre le problème rapidement, dès l’âge de mes 22 ans. Je savais que devenir un crâne chauve me faisait peur, je savais aussi que j’avais encore le temps avant d’y penser, mais je me disais qu’il fallait peut être mieux que je me souci de la chose maintenant plutôt qu’au dernier moment ou là, il sera trop tard.

J’ai donc été voir un cabinet médical qui fait de l’implantation de cheveux autrement dit une greffe capillaire (cabinet qu’on m’avait conseillé et pour lequel j’avais eu de bons retours), j’ai été séduit par la méthode et me suis dit que, étant encore jeune et ayant encore tous mes cheveux, si je fais l’opération maintenant, j’ai de fortes chances de ne pas voir l’ombre d’une calvitie avant de longues années.
L’implantation a plutôt bien marché cependant, les mois qui ont suivi, j’ai fait abstraction des médicaments à prendre, j’ai suivi le protocole durant quelques mois mais j’ai ensuite arrêté car je ne voyais pas de bénéfice à cela hormis le fait de vider mon portefeuille.
Petit à petit je me suis rendu compte que la greffe de cheveux que j’avais faite était bien, mais n’allait que tout bêtement repousser l’échéance du moment ou j’allais réellement perdre un puis deux, puis trois cheveux etc… ! mais grâce à l’opération j’ai pu gagner 8 ans de sursis 🙂 ! Car lorsque c’est héréditaire, vous n’avez pas d’autre choix que d’y passer, à moins de refaire d’autres implantations capillaires.. Cependant ça n’a pas été mon choix, car j’ai décidé d’assumer mais il m’a fallut de longues années pour totalement vaincre mon complexe ! D’autre part, camoufler totalement ma perte de cheveux m’aurait coûté plusieurs interventions et par conséquent, des milliers d’€uros.

Si je vous raconte cet étape de ma vie c’est pour vous donner mon avis sur la question : “pourquoi anticiper la calvitie ?”. Je vous donne mon ressenti et mon analyse avec le recul que j’ai maintenant (11 ans après mon opération).
Si je n’étais pas passé par cette étape, je pense que j’aurai commencé à me dégarni très tôt (à l’âge de 25 ans) et qu’aujourd’hui, je serai quasi chauve !

Des années de gagnées et un cuir chevelu garni

Si vous voulez continuer à pouvoir vous peigner le matin au réveil devant votre miroir, alors il est important de vous renseigner sur les méthodes existantes qui vous permettront de conserver votre chevelure, attention toute fois à ne pas faire n’importe quoi car il existe tellement de ‘pseudo’ remède, que vous pourriez dépenser beaucoup d’argent pour un résultat décevant.

Anticiper sa calvitie pour ceux qui pensent que cela deviendra un complexe, il est important de faire des démarches au préalable afin de repousser ce moment ou vous allez commencer à vous dégarnir au point ou votre entourage s’en rendra compte.

Faire le nécessaire dès le départ permettra de gagner quelques précieuses années mais ne vous attendez pas à des miracles non plus, sauf si vous avez une calvitie relativement peu développé, dans ce cas là, vous pourrez la vaincre. Attendez-vous quand même à devoir débourser entre 3000 et 4000€ pour une intervention d’au moins 3h-4h, avec un résultat assez sympa.

Quand je parle de ne pas s’attendre à un miracle, il est important tout d’abord d’évaluer à quel stade vous en êtes et pour cela, on utilise l’échelle d’Hamilton

Calvitie-echelle-de-Hamilton

Différentes ‘façons’ de se dégarnir existent, voici quelques avis personnels :

– Les stades 1,2,3, vous pourrez aisément retrouver une chevelure dite ‘normal’ avec une petite intervention. Je dirais même personnellement, y’a pas vraiment lieu d’anticiper quoi que ce soit car la calvitie à ces stades là, est inexistante !

– Les stades 4 et 5, il vous faudra une bonne intervention chirurgicale pour combler les ‘trous’ que vous avez. Une seule intervention devrait suffire.

– le stade 6 est assez développé, une seule intervention greffe capillaire ne suffira pas à combler votre crâne ! Songez à devoir repasser une 2nd couche de greffes de cheveux pour vraiment couvrir tout le cortex capillaire.

– les stades 7 et 8, j’ai presque envie de vous dire de ne rien faire. En effet, dans ces cas là, vous allez devoir envisager 2 à 3 greffes de cheveux si vous voulez avoir la même chevelure qu’Arthur le présentateur TV. Au dela du résultat, c’est votre portefeuille qui va s’alléger parce que vous n’aurez pas une chevelure bien ‘garnie’ après une seule intervention.

Pour conclure, anticiper sa calvitie dépend du degré de considération que chacun d’entre nous a, afin de prendre les choses ou mains ou pas.

N’hésitez pas à commenter l’article ou à poser vos questions ici, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Leave a Reply