L’âge du début de calvitie

Ad Blocker Detected

Our website is made possible by displaying online advertisements to our visitors. Please consider supporting us by disabling your ad blocker.

La perte de cheveux touche de nombreuses personnes dans le monde. Si la calvitie est plus fréquente chez les hommes d’un certain âge, elle est aussi susceptible d’atteindre les plus jeunes. La perte de cheveux est différemment appréciée suivant l’âge de la personne qui en souffre. En effet, pour une personne qui a passé le cap de la cinquantaine, la calvitie est facilement considérée comme l’un des effets de l’âge avancé. Par contre, les jeunes la vivent très mal. Il y a-t-il un âge pour commencer à perdre des cheveux ? A travers cet article, vous découvrirez les éléments scientifiques qui justifient la perte des cheveux. En fonction de l’âge, ces facteurs peuvent être plus prononcés et faciliter davantage la perte des cheveux.

La calvitie a t’elle un lien avec l’âge

perdre ses cheveuxLa perte de cheveux n’entretient pas de lien direct avec l’âge. Toutefois, la biologie humaine enseigne que l’âge peut avoir une incidence sur la perte de cheveux. Les études scientifiques permettent de conclure que suivant l’âge, l’être humain est doté d’un certain nombre de follicules capillaires. Pour les sujets ayant entre 20 ans et 30 ans, on compte 615 follicules capillaires par centimètre carré. Le nombre baisse progressivement au fur et à mesure que le sujet prend de l’âge. Ainsi, à 50 ans, il en reste 485 et vers l’âge de 80 ans, le sujet passe à 435 follicules capillaires. Les cheveux perdent alors de leur teneur, ce qui induit une diminution de la masse capillaire.

En dehors de ces éléments, d’autres facteurs peuvent justifier la perte de cheveux. Ces facteurs ne sont pas directement liés à l’âge mais ils peuvent être plus fréquents en raison de l’âge du sujet. Il s’agit entre autres du stress, de la mauvaise alimentation, de certains traitements médicaux et même des changements hormonaux, ou bien aussi l’hérédité.

Les autres facteurs qui peuvent induire une perte de cheveux

Ils sont de divers ordres. Il est important de commencer par examiner le stress. Il peut occasionner une perte de cheveux notamment lorsqu’il est extrême. En cas d’excès de stress, l’organisme peut être amené à une surproduction d’hormones favorables à la perte de cheveux. Par voie de conséquence, toute situation qui perturbe la constitution hormonale de l’organisme de façon substantielle peut entraîner dans certaines conditions une perte de cheveux. Ces deux facteurs ne sont pas liés à l’âge mais il est important de noter que le vieillissement peut exposer plus facilement un sujet à ce genre de situation et le conduire à une perte de cheveux.

En dehors du stress et du dérèglement hormonal, d’autres causes peuvent entraîner la perte de cheveux. Il s’agit de traitements médicaux et de mauvais régimes alimentaires. Pour ce qui concerne les traitements médicaux, il s’agit essentiellement des traitements contre le diabète, le cholestérol, la tension, la contraception… Autant de situations fréquentes chez les personnes d’un certain âge ! Le régime alimentaire quant à lui doit être riche en protéines pour assurer la croissance des cheveux. En dehors des cas particuliers de maladie, la question de régime se pose bien souvent aux personnes âgées.

Le cas le plus répandu reste cependant l’hérédité. Si vous avez une personne (votre père généralement) qui perd ses cheveux, vous avez alors de grandes chances de bénéficier des gènes qui vous feront alors suivre le même chemin. Ce n’est pas une fatalité en soi mais c’est cependant le moyen le plus sur de perdre ses cheveux quoi que vous fassiez.

N’hésitez pas à continuer la discussion dans les commentaires !

3 Comments

  1. duoer
    • Romain
  2. Joachim

Leave a Reply